À la sortie du film en 2012, une suite avait déjà été évoquée par l'acteur James Franco mais le réalisateur Harmony Korine avait annoncé qu'il ne travaillerait pas sur ce projet. Rien d'étonnant alors quand Wild Bunch annonce à quelques jours du Festival de Cannes que Spring Breakers: The Second Coming sera dirigé par un autre réalisateur, le suédois Jonas Akerlund connu pour Spun et Small Apartments. En ce qui concerne le scénario, c'est l'écrivain Irvine Welsh (auteur de Trainspotting et qui avait adapté le livre pour le film de Danny Boyle en 1996) qui se chargera d'écrire le second volet de Spring Breakers.

Le second Spring Breakers racontera une "bataille" entre des spring breakers et des militants chrétiens qui tentent de les convertir. Vincent Maraval, directeur de Wild Bunch, a déclaré à Screenplay que ce ne sera pas une suite directe au premier film mais il est possible que certains personnages du précédent casting reviennent. Il semblerait que la provocation et l'analyse fine de notre société consumériste seront toujours des éléments centraux du prochain Spring Breakers.

À la sortie du film en 2012, une suite avait déjà été évoquée par l'acteur James Franco mais le réalisateur Harmony Korine avait annoncé qu'il ne travaillerait pas sur ce projet. Rien d'étonnant alors quand Wild Bunch annonce à quelques jours du Festival de Cannes que Spring Breakers: The Second Coming sera dirigé par un autre réalisateur, le suédois Jonas Akerlund connu pour Spun et Small Apartments. En ce qui concerne le scénario, c'est l'écrivain Irvine Welsh (auteur de Trainspotting et qui avait adapté le livre pour le film de Danny Boyle en 1996) qui se chargera d'écrire le second volet de Spring Breakers. Le second Spring Breakers racontera une "bataille" entre des spring breakers et des militants chrétiens qui tentent de les convertir. Vincent Maraval, directeur de Wild Bunch, a déclaré à Screenplay que ce ne sera pas une suite directe au premier film mais il est possible que certains personnages du précédent casting reviennent. Il semblerait que la provocation et l'analyse fine de notre société consumériste seront toujours des éléments centraux du prochain Spring Breakers.