L'association a choisi d'attribuer le Grand Prix à Maren Ade "qui, à partir d'une trame ultra-simple et mille fois envisagée au cinéma, à savoir la relation entre un père et sa fille adulte, offre un film inventif et foncièrement humain, nous attachant à ses personnages. Le tout, en maniant émotion et humour avec élégance et intelligence", indique le communiqué de l'UPCB.

Le documentaire italien Fuocoammare confronte le quotidien dramatique des réfugiés de Lampedusa à la paisible indolence de ses habitants, soulignant de façon bouleversante un fossé entre deux mondes. Il a reçu le Prix Humanum pour son "plaidoyer pour vivre en harmonie parmi différents peuples", poursuit le communiqué.

Les deux oeuvres figurent parmi les nominés à la 89e cérémonie des Oscars.

L'association a choisi d'attribuer le Grand Prix à Maren Ade "qui, à partir d'une trame ultra-simple et mille fois envisagée au cinéma, à savoir la relation entre un père et sa fille adulte, offre un film inventif et foncièrement humain, nous attachant à ses personnages. Le tout, en maniant émotion et humour avec élégance et intelligence", indique le communiqué de l'UPCB.Le documentaire italien Fuocoammare confronte le quotidien dramatique des réfugiés de Lampedusa à la paisible indolence de ses habitants, soulignant de façon bouleversante un fossé entre deux mondes. Il a reçu le Prix Humanum pour son "plaidoyer pour vivre en harmonie parmi différents peuples", poursuit le communiqué.Les deux oeuvres figurent parmi les nominés à la 89e cérémonie des Oscars.