Il plane sur The Front Runner, dernier film en date de Jason Reitman, inédit en salles mais désormais disponible sur supports vidéo, un parfum tenace des années 70, lorsque l'ordinaire (néo-)hollywoodien se composait de films ambitieux embrassant des sujets de grande ampleur. Filiation que le réalisateur canadien, auteur notamment de Juno et Up in the Air, apprécie avec un large sourire: "Ce film est inspiré à 100 % des drames politiques des années 70, c'est une déclaration d'amour à The Candidate , de Michael Ritchie. Je l'ai tourné en ayant à l'esprit des films comme Les Hommes du président ou ceux de Robert Altman. L'histoire se situe en 1987, mais nous l'avons filmée comme on l'aurait fait dans les années 70. "
...