Rogue One, spin-off de la saga spatiale avec Felicity Jones et Diego Luna, a enregistré 155 milliards de dollars de rentrées au box-office nord-américain depuis sa sortie vendredi, a indiqué lundi la société spécialisée Exhibitor Relations.

Rogue One raconte, en marge des aventures de Luke Skywalker, Princesse Leïa et Han Solo, l'expédition d'un commando de l'Alliance Rebelle pour récupérer les plans de l'Etoile Noire, arme de destruction massive de l'Empire.

Au niveau planétaire, le film de Gareth Edwards collecte 290 millions de dollars.

Il permet à Disney d'atteindre 2,7 milliards de dollars de recettes sur l'année en Amérique du Nord, également un record, et 4,3 milliards dans le reste du monde, d'après un communiqué du studio.

Le géant du divertissement efface donc le précédent record, établi l'an dernier par son rival Universal, avec 6,9 milliards de dollars, principalement grâce à Jurassic World.

C'est la première fois que les cinq marques de films du groupe (Disney, Walt Disney Animation, Pixar, Marvel et Lucasfilm) sortent toutes des films la même année.

Rogue One détrône de la première place au box-office nord-américain ce week-end un autre Disney, Vaiana, conte sur une princesse polynésienne et le demi-Dieu Maui.

Autre grand succès de la fin d'année, ce film d'animation familial rapporte 12,7 millions de dollars en quatrième semaine d'exploitation, (162,9 millions depuis sa sortie).

Plus tôt cette année, le studio de Mickey avait déjà fait des étincelles avec Le Monde de Dory (Pixar), Captain America: Civil War (Marvel) et Zootopie (Disney animation), qui ont chacun engrangé plus d'un milliard de dollars au box-office mondial.

Performance historique

La version filmée ultra-réaliste du Livre de la jungle avait de son côté rapporté 967 millions de dollars et le précédent Star Wars, Le Réveil de la force, sorti en décembre 2015, 737 millions de dollars cette année, sur ses 2,1 milliards de recettes totales.

Malgré sa performance historique, le studio n'a pas échappé à quelques flops retentissants, comme Alice de l'autre côté du miroir, Le Bon gros géant ou The Finest Hours, qui a valu au studio une de ses plus grosses pertes de cinéma jamais essuyées, 75 millions de dollars.

Parmi les autres titres du box-office nord-américain ce week-end, la comédie Joyeux bordel!, avec Jennifer Aniston, Jason Bateman et Olivia Munn, se classe troisième avec 8,6 millions de dollars (31,7 millions en deux semaines).

Beauté cachée, avec Will Smith, sur un publicitaire brillant qui sombre dans la dépression après une tragédie, est quatrième avec 7,1 millions de dollars pour sa sortie.

Les Animaux fantastiques, adaptation d'un ouvrage de la créatrice de Harry Potter, recule à la cinquième place avec 5,1 millions de dollars (207,7 millions en cinq semaines).

Manchester by the Sea, un des favoris pour les Oscars, est sixième avec 4,2 millions de dollars (14,1 millions en cinq semaines)

La comédie musicale La La Land, autre favori des prix hollywoodiens, amasse 4,1 millions de dollars (5,3 millions en deux semaines) en septième position.

Elle est suivie par le film de science-fiction Premier contact, qui rapporte 3 millions de dollars (86,7 millions en six semaines).

Le dernier film de super-héros de Marvel, Doctor Strange, engrange 2,2 millions de dollars (226,3 millions en sept semaines) en neuvième place.

Nocturnal Animals, thriller psychologique de Tom Ford, ferme le top dix avec 1,4 million de dollars.