Les chiffres définitifs seront rendus publics le 26 avril prochain à l'occasion de la présentation du rapport annuel 2015 du VAF.

Le précédent record, établi en 2010, a été dépassé de 7 pc et une hausse de 10 pc a été enregistrée en comparaison avec 2014. Plus de 100.000 spectateurs avaient déjà été enregistrés, au 31 décembre, pour 6 films sortis en salles durant l'automne 2015, notamment "De Kampioenen 2" de Jan Verheyen et "Safety First - The Movie" de Tim Van Aelst. Des longs métrages comme "D'Ardennen" de Robin Pront et "Black" de Adil El Arbi et Bilall Fallah sont même parvenus à se hisser à plus de 150.000 tickets vendus.

En matière de coproduction, c'est "Le tout nouveau testament" de Jaco Van Dormael qui enregistre le plus grand nombre d'entrées.

"Alors que c'était particulièrement calme durant la première moitié de 2015, avec seulement quelques sorties de films flamands, 2016 a démarré sur les chapeaux de roue avec toute une série de titres bien de chez nous" comme "Problemski Hotel" de Manu Riche ou encore "Broer" de Geoffrey Enthoven, souligne encore le Fonds audiovisuel de Flandre.

Les chiffres définitifs seront rendus publics le 26 avril prochain à l'occasion de la présentation du rapport annuel 2015 du VAF.Le précédent record, établi en 2010, a été dépassé de 7 pc et une hausse de 10 pc a été enregistrée en comparaison avec 2014. Plus de 100.000 spectateurs avaient déjà été enregistrés, au 31 décembre, pour 6 films sortis en salles durant l'automne 2015, notamment "De Kampioenen 2" de Jan Verheyen et "Safety First - The Movie" de Tim Van Aelst. Des longs métrages comme "D'Ardennen" de Robin Pront et "Black" de Adil El Arbi et Bilall Fallah sont même parvenus à se hisser à plus de 150.000 tickets vendus. En matière de coproduction, c'est "Le tout nouveau testament" de Jaco Van Dormael qui enregistre le plus grand nombre d'entrées. "Alors que c'était particulièrement calme durant la première moitié de 2015, avec seulement quelques sorties de films flamands, 2016 a démarré sur les chapeaux de roue avec toute une série de titres bien de chez nous" comme "Problemski Hotel" de Manu Riche ou encore "Broer" de Geoffrey Enthoven, souligne encore le Fonds audiovisuel de Flandre.