Haut perchée sur son socle, la chimère nous regarde de ses yeux fixes et lourdement fardés. La créature fantastique de Harpya est une des attractions majeures de la section réservée par le Mu.Zee d'Ostende au grand cinéaste d'animation Raoul Servais. "Cette jeune dame a beaucoup voyagé, elle a fait le tour du monde!", constate avec un sourire pensif l'artiste de 90 ans à propos de sa formidable harpie. Le film lui a valu la Palme d'or du court métrage au Festival de Cannes, en 1979, et agrandi à l'échelle mondiale une réputation déjà bien ancrée dans le monde du cinéma depuis le tournant de la décennie. En 1980, Harpya est entré dans la liste -établie par la critique internationale- des 20 meilleurs films d'animation de tous les temps.
...