Sans doute pour éviter que le film ne soit victime de censure, le film qui réunit Gérard Depardieu et Jacqueline Bisset sera diffusé dans le monde entier en VOD (vidéo à la demande, pour la somme de 7 euros) en même temps que sa projection à Cannes le 17 mai où il ne fera néanmoins pas partie de la sélection officielle. Abel Ferrara précise toutefois que, si le film est bel et bien inspiré des faits réels, "les personnages du film et les séquences les représentant dans leur vie privée relèvent de la fiction".