Qui ne s'est jamais retrouvé dans une salle de cinéma à côté d'un mangeur de popcorn un peu trop bruyant; d'un accro au GSM qui croit que sa conversation vous intéresse plus que le film en cours; ou encore d'un individu à l'hygiène louche qui s'empresse d'ôter ses chaussures? C'est pour éviter cela (ou au moins le premier point) que les cinémas Kinepolis viennent de mettre en place des séances Cinéma Deluxe, à savoir deux séances chaque vendredi soir précédées d'une réception et d'une présentation du film dans une ambiance guindée, en se basant sur le succès des séances "opéra". Tout cela pour la modique somme de 12,95 euros, soit... 3 euros de plus que pour une projection normale.

Premiers "excellents films" (dixit le communiqué) à être présentés dans ce cadre ce vendredi 14 mars: 12 Years a Slave dans tous les Kinepolis, et Halfweg et Supercondriaque respectivement au nord et au sud du pays. Steve McQueen mis à part, tu parles d'un choix cinéphile...

Si on peut trouver l'idée opportuniste voire déplacée (3 euros pour un verre de mousseux, hum), elle n'est pas sans rappeler la proposition du cinéma Pathé Wepler, qui avait fait grand bruit il y a un peu plus d'un an. En effet, le cinéma parisien avait été victime d'un véritable bad buzz suite à l'annonce de tarifs différenciés en fonction de la place assise dans la salle de cinéma (jusqu'à 16,20 euros pour une place idéale et confortable). Bad buzz qui avait poussé Pathé Wepler à annuler son offre premium quelques mois plus tard à cause des "résultats pas totalement satisfaisants en termes de gestion", comme le rappelle le Figaro.

L'avenir nous dira le succès des séances garanties sans popcorn estampillées Kinepolis. Et si vous voulez vraiment assister à des projections d'"excellents films présentés par un cinéphile passionné", on ne peut que vous conseiller de tenter l'expérience des Focus Nights, organisées une fois par mois en collaboration avec la Cinematek...

Qui ne s'est jamais retrouvé dans une salle de cinéma à côté d'un mangeur de popcorn un peu trop bruyant; d'un accro au GSM qui croit que sa conversation vous intéresse plus que le film en cours; ou encore d'un individu à l'hygiène louche qui s'empresse d'ôter ses chaussures? C'est pour éviter cela (ou au moins le premier point) que les cinémas Kinepolis viennent de mettre en place des séances Cinéma Deluxe, à savoir deux séances chaque vendredi soir précédées d'une réception et d'une présentation du film dans une ambiance guindée, en se basant sur le succès des séances "opéra". Tout cela pour la modique somme de 12,95 euros, soit... 3 euros de plus que pour une projection normale.Premiers "excellents films" (dixit le communiqué) à être présentés dans ce cadre ce vendredi 14 mars: 12 Years a Slave dans tous les Kinepolis, et Halfweg et Supercondriaque respectivement au nord et au sud du pays. Steve McQueen mis à part, tu parles d'un choix cinéphile... Si on peut trouver l'idée opportuniste voire déplacée (3 euros pour un verre de mousseux, hum), elle n'est pas sans rappeler la proposition du cinéma Pathé Wepler, qui avait fait grand bruit il y a un peu plus d'un an. En effet, le cinéma parisien avait été victime d'un véritable bad buzz suite à l'annonce de tarifs différenciés en fonction de la place assise dans la salle de cinéma (jusqu'à 16,20 euros pour une place idéale et confortable). Bad buzz qui avait poussé Pathé Wepler à annuler son offre premium quelques mois plus tard à cause des "résultats pas totalement satisfaisants en termes de gestion", comme le rappelle le Figaro.L'avenir nous dira le succès des séances garanties sans popcorn estampillées Kinepolis. Et si vous voulez vraiment assister à des projections d'"excellents films présentés par un cinéphile passionné", on ne peut que vous conseiller de tenter l'expérience des Focus Nights, organisées une fois par mois en collaboration avec la Cinematek...