Objet d'une mini-polémique en début de festival - la présidente du jury, la cinéaste argentine Lucrecia Martel, s'étant déclarée "gênée" par la présence du cinéaste en compétition, eu égard aux poursuites dont il est l'objet aux États-Unis, avant d'adopter une courbe rentrante -, le J'accuse de Roman Polanski a eu le mérite de remettre le cinéma au coeur des débats. Vingt-deuxième long métrage du cinéaste, le fil...