Pour conduire ce projet à bien, le réalisateur a sillonné le GRA à bord d'un minivan pendant deux ans, en quête de mondes invisibles nichés alentour de cet univers en révolution permanente. Au gré de ses observations, muettes, ou de ses rencontres, judicieusement dénuées de commentaire, c'est une humanité variée qui se dévoile, botaniste auscultant un palmier rongé par des insectes, pécheur d'anguilles fort en gueule, ambulancier toujours sur la brêche, occupants d'un immeuble à appartements subissant le vacarme de la route comme des avions, figurants pour romans-photos, et l'on en passe. Soit des tranches de vie partagées en toute simplicité, pour le portrait, humain, d'une Italie méconnue. Et une photographie du monde tel qu'il mue, exécutée dans un mélange de rigueur exemplaire mais aussi d'écoute attentionnée - soit, en définitive, une franche réussite.

Pour conduire ce projet à bien, le réalisateur a sillonné le GRA à bord d'un minivan pendant deux ans, en quête de mondes invisibles nichés alentour de cet univers en révolution permanente. Au gré de ses observations, muettes, ou de ses rencontres, judicieusement dénuées de commentaire, c'est une humanité variée qui se dévoile, botaniste auscultant un palmier rongé par des insectes, pécheur d'anguilles fort en gueule, ambulancier toujours sur la brêche, occupants d'un immeuble à appartements subissant le vacarme de la route comme des avions, figurants pour romans-photos, et l'on en passe. Soit des tranches de vie partagées en toute simplicité, pour le portrait, humain, d'une Italie méconnue. Et une photographie du monde tel qu'il mue, exécutée dans un mélange de rigueur exemplaire mais aussi d'écoute attentionnée - soit, en définitive, une franche réussite.