Bull, c'est l'histoire d'une jeune adolescente turbulente, Kris, privée de sa mère incarcérée dans une prison du Texas, qui va découvrir par hasard l'univers du rodéo. Présenté pour la première fois cette année à Cannes dans la sélection Un certain regard, le film ne s'était pas démarqué. Mais ce week-end, il a été 3 fois couronné en remportant également le prix la Critique et le prix de la Révélation.

Avec deux femmes comme présidentes des jurys (Catherine Deneuve et Anna Mouglalis), et 6 films sur 14 réalisés par des femmes, l'édition 2019 du festival de Deauville 2019 était placé sous le signe de la féminité.

Seule réalisatrice récompensée au final, Annie Silverstein partage sa place sur le podium avec Michael Angelo Covino et Robert Eggers (Prix du jury), Ladj Ly (Prix Michel d'Ornado pour Les Misérables), Tyler Nilson (Prix du public et de la ville de Deauville) et enfin Olivier Assayas (Prix du 45e festival de Deauville) et Carlo Mirabella-Davis (Prix spécial de l'édition). Ce dernier est venu présenter Swallow, un thriller féministe qui met en scène Pica, jeune épouse à première vue comblée, qui se met à ingérer des objets dangereux lorsqu'elle apprend sa grossesse.