2018 avait été une année particulièrement faste pour la Belgique à Cannes avec, bien sûr, la Caméra d'or pour Lukas Dhont et Girl, mais aussi la présentation à la Quinzaine de Ce magnifique gâteau! d'Emma De Swaef et James Roels, à la Semaine de Nos batailles de Guillaume Senez et à l'ACID de Seule à mon mariage de Marta Bergman. Douze mois plus tard, la huitième sélection (!) des frères Dardenne en Compétition (lire par ailleurs) sera évidemment la grande affaire noire-jaune-rouge de la Croisette. Mais pas la seule.

Quelques semaines à peine après avoir montré son Hellhole à la Berlinale, l'Anversois Bas Devos revient déjà en effet avec un nouveau long métrage au tournage express que l'on pressent à nouveau très "expérimental": traversée nocturne de la ville, Ghost Tropic sera projeté à la Quinzaine des Réalisateurs.

Produit par la boîte bruxelloise Need Productions, Nuestras Madres du cinéaste guatémaltèque ayant étudié en Belgique César Diaz aura, lui, les honneurs d'une présentation à la Semaine de la Critique. Tout comme le court produit par Wrong Men Lucia en el Limbo de Valentina Maurel, formée à l'INSAS.

Le Plat Pays s'illustre en outre par toute une série de coproductions. C'est le cas d'Atlantique de Mati Diop en Compétition et d'Oleg de Juris Kursietis à la Quinzaine, mais aussi du film de Christophe Honoré, Chambre 212, à Un Certain Regard par exemple.

Enfin, les actrices et acteurs belges ne seront pas en reste, eux non plus, puisque, en sus de Virginie Efira qui occupe le haut de l'affiche dans le Sibyl de Justine Triet en Compétition, Lubna Azabal est l'argument principal d'Adam de Maryam Touzani à Un Certain Regard, Jérémie Renier donne la réplique à Isabelle Huppert, Marisa Tomei et Greg Kinnear dans Frankie d'Ira Sachs (Compétition) et Salomé Richard tient le rôle principal de Rêves de jeunesse d'Alain Raoust à l'ACID.