Elles sont cinq, que l'on cueille entre l'enfance et l'adolescence, Maria, Pinuccia, Lia, Katia et Antonella, à savoir les soeurs Macaluso, unies comme les doigts de la main, et vivant, livrées à elles-mêmes, dans un appartement palermitain où elles élèvent des colombes qu'elles louent lors de cérémonies de mariage. L'horizon est dégagé, et la journée idéale pour aller se baigner du côté du Charleston. Moment où la fatalité s'en mêle, emportant la cadette. Une tragédie appelée à hanter les aînées, que l'on retrouve à l'âge adulte, réunies dans la demeure familiale alors que l'insouciance n'est plus qu'un lointain souvenir...

Six ans après Una via a Palermo, son premier long métrage, la dramaturge et cinéaste italienne Emma Dante adapte sa pièce Le Sorelle Macaluso, dont elle réussit à transcender l'essence théâtrale pour livrer un intense moment de cinéma. Porté par une mise en scène d'une grâce aérienne, habité par le naturel de ses comédiennes, le film, de toute beauté, embrasse avec pudeur et justesse une matière sensible, se jouant du temps comme pour mieux libérer les émotions, et pénétrer le spectateur sur qui il laisse une impression indélébile.

DRAME. D'Emma Dante. Avec Laura Giordani, Serena Barone, Donatella Finocchiaro. 1h30. Sortie: 21/07. ****

Lire aussi notre interview d'Emma Dante.

Elles sont cinq, que l'on cueille entre l'enfance et l'adolescence, Maria, Pinuccia, Lia, Katia et Antonella, à savoir les soeurs Macaluso, unies comme les doigts de la main, et vivant, livrées à elles-mêmes, dans un appartement palermitain où elles élèvent des colombes qu'elles louent lors de cérémonies de mariage. L'horizon est dégagé, et la journée idéale pour aller se baigner du côté du Charleston. Moment où la fatalité s'en mêle, emportant la cadette. Une tragédie appelée à hanter les aînées, que l'on retrouve à l'âge adulte, réunies dans la demeure familiale alors que l'insouciance n'est plus qu'un lointain souvenir... Six ans après Una via a Palermo, son premier long métrage, la dramaturge et cinéaste italienne Emma Dante adapte sa pièce Le Sorelle Macaluso, dont elle réussit à transcender l'essence théâtrale pour livrer un intense moment de cinéma. Porté par une mise en scène d'une grâce aérienne, habité par le naturel de ses comédiennes, le film, de toute beauté, embrasse avec pudeur et justesse une matière sensible, se jouant du temps comme pour mieux libérer les émotions, et pénétrer le spectateur sur qui il laisse une impression indélébile.