Image d'un noir et blanc profond sertie dans un cadre carré: un plan suffit à apposer la griffe de Pawel Pawlikowski, le réalisateur de Ida, sur Cold War. Mais si les deux films sont proches par leur parti pris esthétique, le propos en est toutefois différent, où il est moins question cette fois de spiritualité que de s'insinuer dans les plis d'une histoire d'amour (lointainement inspirée de celle des parents du cinéaste) que les circonstances politiques vont s'employer à rendre impossible -l'absence de couleur renvoyant cette fois, de l'aveu du ré...