Le bilan du festival qui s'est déroulé du 5 au 12 décembre est extrêmement positif, ont déclaré les organisatrices, à l'issue de cette 13e édition. Il s'agit d'une édition importante, qui marque le passage en annuel du festival et son encadrement par une nouvelle équipe composée d'Alice Pétraud et d'Aurélie Losseau. Le public a répondu à nouveau présent, preuve de l'intérêt porté au cinéma issu de la Méditerranée: un cinéma riche et intense, contrasté et drôle et qui met en évidence la diversité des pays qui le composent. Le festival a été pimenté par plus de 70 films issus de 22 nationalités différentes illustrant la diversité et l'interculturalité de ce festival. Il a notamment mis en avant le cinéma issu de l'immigration, à l'aube de la commémoration des immigrations turque et marocaine.

Le film Circles du serbe Srdan Golubovic a remporté le Grand Prix 2013. Cette oeuvre magistrale, qui met en scène les conséquences engendrées par un acte héroïque durant la guerre de Bosnie dans les années 90, a été retenu par le jury pour "la virtuosité de la construction et la grande homogénéité de l'interprétation mises au service d'un message de réconciliation et d'humanisme".

Le Grand Prix consiste en une aide à la distribution et/ou à la promotion de 5000€, offert par Monsieur Rachid Madrane, Ministre en charge de la Culture (COCOF) ainsi qu'un service de sous-titrage d'une valeur de 3000€ offert par CinéLab.

Le Prix Spécial du Jury a été remis à Yariv Horowitz pour son film Rock The Casbah, qui met en lumière le conflit israélo-palestinien en se focalisant sur l'aspect humain des soldats, leurs peurs et leurs désirs. Le jury a particulièrement apprécié "la simplicité et la justesse du regard ainsi que la force de réalisation et d'interprétation".

Outre ces prix officiels, les membres du jury ont tenu à accorder une mention spéciale au film d'ouverture Only in New York de Ghazi Albuliwi. Le film, qui ne figurait pas dans la compétition officielle, a su marquer le jury par son humour, son second degré et sa sobriété.

Le jury a également profité de la présence d'Alma Prica pour souligner sa superbe performance pour son interprétation de la protagoniste principale du film Halima's Path d'Arsen Anton Ostojic.

Le bilan du festival qui s'est déroulé du 5 au 12 décembre est extrêmement positif, ont déclaré les organisatrices, à l'issue de cette 13e édition. Il s'agit d'une édition importante, qui marque le passage en annuel du festival et son encadrement par une nouvelle équipe composée d'Alice Pétraud et d'Aurélie Losseau. Le public a répondu à nouveau présent, preuve de l'intérêt porté au cinéma issu de la Méditerranée: un cinéma riche et intense, contrasté et drôle et qui met en évidence la diversité des pays qui le composent. Le festival a été pimenté par plus de 70 films issus de 22 nationalités différentes illustrant la diversité et l'interculturalité de ce festival. Il a notamment mis en avant le cinéma issu de l'immigration, à l'aube de la commémoration des immigrations turque et marocaine.Le film Circles du serbe Srdan Golubovic a remporté le Grand Prix 2013. Cette oeuvre magistrale, qui met en scène les conséquences engendrées par un acte héroïque durant la guerre de Bosnie dans les années 90, a été retenu par le jury pour "la virtuosité de la construction et la grande homogénéité de l'interprétation mises au service d'un message de réconciliation et d'humanisme".Le Grand Prix consiste en une aide à la distribution et/ou à la promotion de 5000€, offert par Monsieur Rachid Madrane, Ministre en charge de la Culture (COCOF) ainsi qu'un service de sous-titrage d'une valeur de 3000€ offert par CinéLab.Le Prix Spécial du Jury a été remis à Yariv Horowitz pour son film Rock The Casbah, qui met en lumière le conflit israélo-palestinien en se focalisant sur l'aspect humain des soldats, leurs peurs et leurs désirs. Le jury a particulièrement apprécié "la simplicité et la justesse du regard ainsi que la force de réalisation et d'interprétation".Outre ces prix officiels, les membres du jury ont tenu à accorder une mention spéciale au film d'ouverture Only in New York de Ghazi Albuliwi. Le film, qui ne figurait pas dans la compétition officielle, a su marquer le jury par son humour, son second degré et sa sobriété.Le jury a également profité de la présence d'Alma Prica pour souligner sa superbe performance pour son interprétation de la protagoniste principale du film Halima's Path d'Arsen Anton Ostojic.