Doctor Sleep se focalisera sur le fils de Jack Torrance, Danny, devenu adulte. Toujours traumatisé par les évènements s'étant produit à l'hôtel Overlook, il met à disposition ses dons psychiques pour soulager des patients sur leur lit de mort. Le flambeau de la réalisation a été repris par un cinéaste aguerri dans les scénarios d'angoisse, Mike Flanagan, aussi à l'origine de film tels que Absentia.

Sans avoir été officiellement adoubé par Stephen King, l'auteur du roman éponyme sorti en 2013, il est à espérer pour lui qu'il saura éviter ce que l'écrivain décriait dans l'adaptation de Stanley Kubrick, à savoir une interprétation biaisée de plusieurs facettes de l'histoire, l'alcoolisme chez le patriarche et une hystérisation inutile de la mère du protagoniste du Doctor Sleep. Indiewire le citait: "Tout ce qu'il fait, c'est devenir encore plus fou. Dans le livre, c'est un gars qui se bat avec sa santé mentale et finit par perdre les pédales. Pour moi, c'est une tragédie. Dans le film, il n'y a pas de tragédie, car il n'y a pas vraiment de changement."

Dépourvu de toute morale, il est pourtant considéré comme un classique de Stanley Kubrick et du cinéma d'horreur en général. Le casting comprend d'ores et déjà Ewan McGregor qu'on ne présente plus et la comédienne suédoise Rebecca Ferguson, aperçue à l'affiche de Mission Impossible (2015).

Sandra Farrands