Lorenzo di Bonaventura, à qui l'on doit Doom, Salt ou encore La chambre 1408 , est occupé de produire une suite aux aventures de John McClane. Une suite qui sera également un prequel, puisque ponctuée de flashbacks. L'histoire se concentrera notamment sur les débuts du policier dur à cuire dans le New York de la fin des années septante. Bruce Willis incarnera son personnage dans le présent tandis qu'un acteur plus jeune, encore inconnu, prêtera ses traits au McClane du passé.

Le réalisateur de ce nouvel opus n'est pas inconnu à la saga puisqu'il s'agit de Len Wiseman qui avait dirigé Die Hard 4: Retour en enfer. Selon The Hollywood Reporter, le film pourrait s'intituler Die Hard: Year One.

Bien que le premier Die Hard soit l'un des meilleurs films d'action de son époque, la critique n'a pas toujours été tendre avec le reste de la saga. Notamment avec le dernier volet, Die Hard: une belle journée pour mourir.

Lorenzo di Bonaventura, à qui l'on doit Doom, Salt ou encore La chambre 1408 , est occupé de produire une suite aux aventures de John McClane. Une suite qui sera également un prequel, puisque ponctuée de flashbacks. L'histoire se concentrera notamment sur les débuts du policier dur à cuire dans le New York de la fin des années septante. Bruce Willis incarnera son personnage dans le présent tandis qu'un acteur plus jeune, encore inconnu, prêtera ses traits au McClane du passé. Le réalisateur de ce nouvel opus n'est pas inconnu à la saga puisqu'il s'agit de Len Wiseman qui avait dirigé Die Hard 4: Retour en enfer. Selon The Hollywood Reporter, le film pourrait s'intituler Die Hard: Year One.Bien que le premier Die Hard soit l'un des meilleurs films d'action de son époque, la critique n'a pas toujours été tendre avec le reste de la saga. Notamment avec le dernier volet, Die Hard: une belle journée pour mourir.