Et le Grand prix va à... Killer Joe, le dernier film de William Friedkin (L'exorciste, French Connexion), qui faisait d'ailleurs partie de nos 10 films de l'année. L'association explique avoir voulu attribuer la récompense à "la comédie noire la plus lucide et jouissive sur l'Amérique depuis Massacre à la tronçonneuse, qui célèbre le retour gagnant du réalisateur de L'exorciste". Killer Joe succède ainsi au palmarès à des films tels que Drive, Des hommes et des Dieux ou encore Still Walking.

Du côté du Prix Humanum -qui récompense "un film servant de plaidoyer pour vivre en harmonie parmi différents peuples"-, c'est Le Havre de Aki Kaurismäki qui a décroché la meilleure mention. L'UPCB y a vu "un film qui colle au coeur et qui continue longtemps sa mélodie joyeuse. Une comédie burlesque où la simplicité embrasse un monde de cinéma." L'an dernier, c'est Une séparation d'Asghar Farhadi qui avait reçu la distinction.

L'Union de la presse cinématographique belge, qui existe depuis 1925, regroupe une centaine de journalistes et de rédacteurs ayant un lien étroit avec le cinéma. Présidée depuis l'an dernier par David Hainaut, l'UPCB est le représentant national de la FIPRESCI (Fédération internationale de la presse cinématographique) en Belgique.

Et le Grand prix va à... Killer Joe, le dernier film de William Friedkin (L'exorciste, French Connexion), qui faisait d'ailleurs partie de nos 10 films de l'année. L'association explique avoir voulu attribuer la récompense à "la comédie noire la plus lucide et jouissive sur l'Amérique depuis Massacre à la tronçonneuse, qui célèbre le retour gagnant du réalisateur de L'exorciste". Killer Joe succède ainsi au palmarès à des films tels que Drive, Des hommes et des Dieux ou encore Still Walking. Du côté du Prix Humanum -qui récompense "un film servant de plaidoyer pour vivre en harmonie parmi différents peuples"-, c'est Le Havre de Aki Kaurismäki qui a décroché la meilleure mention. L'UPCB y a vu "un film qui colle au coeur et qui continue longtemps sa mélodie joyeuse. Une comédie burlesque où la simplicité embrasse un monde de cinéma." L'an dernier, c'est Une séparation d'Asghar Farhadi qui avait reçu la distinction.L'Union de la presse cinématographique belge, qui existe depuis 1925, regroupe une centaine de journalistes et de rédacteurs ayant un lien étroit avec le cinéma. Présidée depuis l'an dernier par David Hainaut, l'UPCB est le représentant national de la FIPRESCI (Fédération internationale de la presse cinématographique) en Belgique.