Elle s'appelait Violette Leduc. Elle est née bâtarde, à Arras, en 1907. C'est cette femme, mal aimée, et auteur de L'Asphyxie, qui rencontre Simone de Beauvoir à Saint-Germain-des-Prés, dans l'immédiat après-guerre. Le prélude d'une fervente amitié entre les deux femmes écrivains, qui va durer toute leur vie.

Une relation intense dont s'est emparé Martin Provost. Le réalisateur de Séraphine (merveilleuse Yolande Moreau) a choisi Emmanuelle Devos pour interpréter Violette, Sandrine Kiberlain pour figurer le "Castor" de Jean-Paul Sartre, Olivier Py et Olivier Gourmet complétant la distribution. Son film, sobrement intituléViolette, sortira le 30 octobre.

Elle s'appelait Violette Leduc. Elle est née bâtarde, à Arras, en 1907. C'est cette femme, mal aimée, et auteur de L'Asphyxie, qui rencontre Simone de Beauvoir à Saint-Germain-des-Prés, dans l'immédiat après-guerre. Le prélude d'une fervente amitié entre les deux femmes écrivains, qui va durer toute leur vie. Une relation intense dont s'est emparé Martin Provost. Le réalisateur de Séraphine (merveilleuse Yolande Moreau) a choisi Emmanuelle Devos pour interpréter Violette, Sandrine Kiberlain pour figurer le "Castor" de Jean-Paul Sartre, Olivier Py et Olivier Gourmet complétant la distribution. Son film, sobrement intituléViolette, sortira le 30 octobre.