C'est devenu un vieillard qui ne sort plus beaucoup du manoir Wayne. Hormis une fois par mois pour aller dîner au club des vétérans de la Ligue des Justiciers -plus par habitude qu'autre chose, même si c'est toujours un plaisir de clouer le bec à ce niais de Superman. Et plus rarement, trop rarement, pour aller boire un verre avec Catwoman. Après des décennies à lui tourner autour, après surtout leur mariage raté (elle lui a fait faux bond le jour des noces, un fiasco raconté en 2018 dans le numéro 50 de Batman, publié dans la collection DC Rebirth), il s'est fait à l'idée que leur relation resterait à jamais chaotique et platonique, aidé en cela par les doses massives de Prozac qui lui ont ramolli le ciboulot et flétri la libido. Elle lui a dit franchement ce qui clochait chez lui: son traumatisme d'enfance est trop envahissant. Et ne se résoudra pas en claquant la fortune fam...