Keira Knightley: "Le pouvoir qu'a la rage de transformer quelqu'un m'interpelle"

11/03/19 à 10:46 - Mise à jour à 10:46
Du Le Vif Focus du 07/03/19

Keira Knightley brille dans The Aftermath, mélodrame de James Kent inscrit dans l'immédiat après Seconde Guerre mondiale où elle incarne une femme en proie à une violente tempête intérieure...

Entre Keira Knightley et les films d'époque, il y a comme une évidence, fruit d'une longue histoire déjà, entamée sous les traits d'Elizabeth Bennet dans Pride & Prejudice, pour se décliner ensuite de Atonement en The Edge of Love, de The Duchess en A Dangerous Method. L'on en passe, et non des moindres, les Anna Karenina et autre Colette ayant valu à la comédienne britannique quelques-uns de ses rôles emblématiques. Galerie à laquelle vient s'ajouter aujourd'hui Rachael Morgan, l'héroïne de The Aftermath, une femme affrontant une violente tempête intérieure dans le chaos de Hambourg au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné