Il existe une vieille blague qui dit que le skate des seniors, c'est quatre planches et pas de roulettes. Sport apparu au début des années 50 en Californie à l'initiative de surfeurs qui s'ennuyaient quand les vagues n'étaient pas au top, le skateboarding est irrémédiablement attaché à l'idée même de jeunesse. Punk et subversive par essence, cette pratique casse-cou élevée au rang d'art a tout du mode de vie en soi, libre et électrisant. Jonah Hill l'a bien compris, qui puise aujourd'hui dans ses propres souvenirs adolescents la matière première de Mid90s, premier petit film indé fragile, honnête et sensible célébrant la culture skate au son des Pixies, de Morrissey ou Nirvana, mais aussi d'ESG, du Wu-Tang, The Pharcyde et autre A Tribe Called Quest.
...