"Happy New Year" au ciné: le top des pires comédies romantiques US

"Happy New Year" au ciné: le top des pires comédies romantiques US
Le principe est simple : deux filles dans une phase difficile décident d'échanger leurs maisons pour se changer les idées. Et il leur faut, bien entendu, très peu de temps pour tomber sur le bellâtre d'à côté. Si Jude Law, Cameron Diaz et Jack Black sont des habitués des comédies légères, on se demande par contre pourquoi Kate Winslet est venue gâcher son talent dans cette romance sans intérêt. Bande-annonce © DR

Jessica Matthys (stg)

The Holiday (2006) © DR

Le principe est simple : deux filles dans une phase difficile décident d'échanger leurs maisons pour se changer les idées. Et il leur faut, bien entendu, très peu de temps pour tomber sur le bellâtre d'à côté. Si Jude Law, Cameron Diaz et Jack Black sont des habitués des comédies légères, on se demande par contre pourquoi Kate Winslet est venue gâcher son talent dans cette romance sans intérêt. Bande-annonce

Esprit de famille (2005) © DR

Après le succès de la série Sex and de City, il a bien fallu que Sarah Jessica Parker relance sa carrière. Et elle l'a fait par le biais de cette comédie familiale au casting séduisant: Diane Keaton, Luke Wilson, Amy McAdams, Claire Danes... Le sujet: un jeune homme vient présenter sa nouvelle petite amie à sa famille le soir du réveillon. Problème : la famille est complètement timbrée et va lui en faire voir de toutes les couleurs. Le pitch parfait pour bien vendre un film durant les fêtes de fin d'années. Bande-annonce

The Women (2008) © DR

Ici, comme le titre l'indique, les femmes sont au coeur de ce film. Avec Meg Ryan en haut de l'affiche, qui après When Harry met Sally et You've got mail a été l'une des actrices américaines les plus prolifique en terme de comédies à l'eau de rose. Encore ici, voilà la démonstration d'un film sans scénario valable et qui se contente juste de mettre ses actrices au premier plan pour faire sa promo.(Comme Eva Mendens, dans le rôle de la bimbo provocante) Bande-annonce

Ce que pensent les hommes (2009) © DR

Comme Meg Ryan (et depuis peu Katherine Heigl), Jennifer Aniston est LA comédienne dont le joli minois se retrouve dans la plupart des "chick flicks" (films destiné à un public féminin jeune) qui cartonnent. Sauf qu'ici, d'autres actrices-stars partagent l'affiche avec elle pour Ce que pensent les hommes : Scarlett Johansson, Jennifer Connelly ou encore Drew Barrymore. Au menu: elles se prennent la tête deux heures durant pour savoir si Ben Affleck, Bradley Cooper ou Justin Long vont enfin les inviter à sortir. Bande-annonce

Valentine's Day (2010) © DR

Sorti l'année dernière, ce film à la liste d'acteurs bankables plus longue que le code civil a grimpé au box office US dès ses premiers jours d'exploitation. Recette efficace dont Happy New Year est la copie conforme. En toile de fond: la fête de la Saint Valentin. Par-dessus, des couples, des célibataires, des quiproquos et ingrédient indispensable pour réussir sa comédie romantique: un happy end. Bande-annonce

L'amour a ses raisons (2011) © DR

Certains acteurs, jadis excellents ou à la filmo impressionnante, se perdent parfois dans ces comédies faciles et fades. A la recherche d'un bon cachet ou en panne d'inspiration? Les raisons varient. Mais c'est comme ça que Robert de Niro revient, après le cliché Everybody's fine, dans une nouvelle romance chorale. Avec Monica Bellucci pour gonfler le casting. Bande-annonce

Comment savoir (2011) © DR

Comment réaliser une comédie romantique à l'américaine sans trop se fouler? Engagez Reese Witherspoon (la belle fille convoitée), Owen Wilson (l'andouille nombriliste), aussi abonné au genre, et Paul Rudd (le beau gosse). Faites les jouer des personnages qui, au départ n'ont rien en commun, mais que les circonstances vont rapprocher. Ajoutez un acteur sur le déclin mais dont le nom alimentera l'affiche: Jack Nicholson, par exemple. N'oubliez pas la musique sentimentale et le tour est joué. Bande-annonce