Elu en 1977 délégué général du Festival de Cannes, Gilles Jacob prend ses fonctions pour l'édition de 1978. En 2001, il en devient Président, laissant sa place à Thierry Frémaux. Près de 35 ans après, il sort un film, Une journée particulière, qui revient sur 60 ans de Festival. L'occasion pour L'Express de lui poser quelques questions sur ses souvenirs.

videoId=1640615255001&playerID=111591373001&playerKey=AQ~~,AAAAF8iFk0k~,DLJz4w44-zp9kL3E7jvY3cNK_WF8C4lR&domain=embed&dynamicStreaming=true

Iris Mazzacurati et Joséfa Lopez (LEXPRESS.fr)

Elu en 1977 délégué général du Festival de Cannes, Gilles Jacob prend ses fonctions pour l'édition de 1978. En 2001, il en devient Président, laissant sa place à Thierry Frémaux. Près de 35 ans après, il sort un film, Une journée particulière, qui revient sur 60 ans de Festival. L'occasion pour L'Express de lui poser quelques questions sur ses souvenirs. Iris Mazzacurati et Joséfa Lopez (LEXPRESS.fr)