Surnommée "Academy Aperture 2025", l'initiative vise à améliorer la représentation dans la gouvernance de l'organisation, au sein de ses adhérents et dans la culture de l'entreprise, aussi bien que dans les films nommés aux Oscars. Les changements interviennent alors que les institutions au travers des États-Unis sont aux prises avec un débat sur le racisme institutionnel américain, à la suite de la mort de George Floyd.

Parmi les changements, l'académie, en collaboration avec les Producers Guild of America, va créer un groupe de travail pour développer de nouveaux critères d'inclusivité et de représentativité pour l'éligibilité aux Oscars d'ici fin juillet. Ils ne concerneront pas la prochaine remise de la récompense prestigieuse dans le monde du cinéma. Mais à partir de l'année suivante, l'objectif sera de permettre à un horizon plus divers de films de concourir.

Une première initiative inclusive avait été lancée en 2015, visant à doubler le nombre de femmes et de personnes de couleur parmi les membres de l'organisation. "L'académie a réalisé des progrès mais nous savons qu'il reste tant à faire afin de garantir des opportunités équitables", a déclaré Dan Hudson, chef exécutif de l'organisation, dans un communiqué. "Il est urgent de résoudre ce problème. Cette fois, nous modifierons et continuerons d'examiner nos règles et procédures pour garantir que toutes les voix soient entendues et célébrées."

À ce jour, la prochaine cérémonie des Oscars reste maintenue au 28 février 2021, même si les organisateurs suivent de près l'évolution de la pandémie de coronavirus, qui pourrait bouleverser l'événement.

Surnommée "Academy Aperture 2025", l'initiative vise à améliorer la représentation dans la gouvernance de l'organisation, au sein de ses adhérents et dans la culture de l'entreprise, aussi bien que dans les films nommés aux Oscars. Les changements interviennent alors que les institutions au travers des États-Unis sont aux prises avec un débat sur le racisme institutionnel américain, à la suite de la mort de George Floyd.Parmi les changements, l'académie, en collaboration avec les Producers Guild of America, va créer un groupe de travail pour développer de nouveaux critères d'inclusivité et de représentativité pour l'éligibilité aux Oscars d'ici fin juillet. Ils ne concerneront pas la prochaine remise de la récompense prestigieuse dans le monde du cinéma. Mais à partir de l'année suivante, l'objectif sera de permettre à un horizon plus divers de films de concourir.Une première initiative inclusive avait été lancée en 2015, visant à doubler le nombre de femmes et de personnes de couleur parmi les membres de l'organisation. "L'académie a réalisé des progrès mais nous savons qu'il reste tant à faire afin de garantir des opportunités équitables", a déclaré Dan Hudson, chef exécutif de l'organisation, dans un communiqué. "Il est urgent de résoudre ce problème. Cette fois, nous modifierons et continuerons d'examiner nos règles et procédures pour garantir que toutes les voix soient entendues et célébrées."À ce jour, la prochaine cérémonie des Oscars reste maintenue au 28 février 2021, même si les organisateurs suivent de près l'évolution de la pandémie de coronavirus, qui pourrait bouleverser l'événement.