Il aura donc fallu une décennie complète aux scénaristes Rhett Reese et Paul Wernick pour imaginer une suite à leur hit de 2009, Zombieland, grand looping farceur d'horreur dégénérée reprenant à son compte les tropes des jeux vidéo de type "shoot them up" pour mieux les plonger dans un vilain bain d'humour acide, bête et méchant. C'est qu'entre-temps, le tandem n'a pas chômé, appliquant au fond peu ou prou la même formule déconnante aux films de super- héros via les deux volets de Deadpool. Avec le succès (public, à tout le moins) que l'on sait.
...