Vous souvenez-vous de l'affaire Suzanne Viguier, du nom de cette femme disparue en février 2000 et dont la trace ne fut jamais retrouvée? La France entière s'était prise de passion pour ce mystère très probablement criminel (Suzanne n'avait rien emporté), dans lequel l'amant de la disparue joua le rôle d'accusateur et le mari de suspect évident. Jacques Viguier, professeur de droit à l'université de Toulouse, fut inculpé puis jugé une première fois en 2009. Acquitté par la cour d'assises de Haute-Garonne, il vit le procureur général faire app...