[Critique ciné] The Mule: Clint Eastwood en roue libre

24/01/19 à 15:46 - Mise à jour à 15:46
Du Le Vif Focus du 24/01/19

DRAME | Énième récit de rédemption aux allures de chant du cygne pour un Clint Eastwood pur jus, en roue libre.

Dix ans exactement après le très bon Gran Torino, Clint Eastwood donne vie pour la deuxième fois, devant et derrière la caméra, à un scénario de Nick Schenk, à nouveau centré sur un vétéran de guerre. Mais là où Walt Kowalski pouvait se montrer particulièrement aigri et grincheux, l'Earl Stone de The Mule a tout du vieil homme charmant et sociable. Même si ce n'est certainement pas le point de vue de sa fille (la propre fille de Clint, Alison) et de son ex-femme (Dianne Wiest)... Horticulteur passionné, il a en effet toujours privilégié son travail à sa famille. Mais le mariage imminent de sa petite-fille et la faillite de son entreprise pourraien...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires