Passé par Cannes et Pink Screens, primé à Namur, le premier long de Camille Vidal-Naquet invite à un grand huit émotionnel rivé au personnage de Léo, prostitué en mal d'amour dont l'existence, intense, se partage entre la baise, les galères et la défonce. Humiliations, violence, mais aussi petits moments de grâce font l'essentiel d'un quotidien hardcore qui n'est jamais le chemin de croix attendu pour le spectateur, la veine hyper-naturaliste du film trouvant autant la vérité que la justesse.

De Camille Vidal-Naquet. Avec Félix Maritaud. 1h39. Sortie: 03/07. ***(*)