[Critique ciné] Robin Hood, une imposture

27/11/18 à 09:49 - Mise à jour à 09:49
Du Le Vif Focus du 22/11/18

AVENTURE/ACTION | Un reboot abruti d'effets boursouflés et plombé par une psychologie de cour de récré...

[Critique ciné] Robin Hood, une imposture

Ah l'imposture! Voici donc Robin des Bois "rebooté" à grands coups de relecture contemporaine (la troisième croisade façon mission occidentale en Irak), abruti d'effets de CGI boursouflés, plombé par une psychologie de cour de récré, une réalisation constamment insistante et un scénario soulignant chacune de ses intentions avec une infinie lourdeur. Bref, l'horreur. Et un spectacle tellement bruyant (par l'image comme par le son) qu'il ferait prendre Guy Ritchie pour un émule de Bresson. Seul survit à ce naufrage Jamie Foxx, impeccable en Maure allié de Robin. Taron Egerton joue très mal le personnage titulaire. Derrière la caméra, un tâcheron passé par Peaky Blinders affiche ses limites à chaque plan ou presque.

D'Otto Bathurst. Avec Taron Egerton, Jamie Foxx, Jamie Dornan. 1h56. Sortie: 28/11. *(*)

Nos partenaires