L'échec de l'ambitieux Agora (2009) l'a contraint à un long silence dont il sort aujourd'hui en renouant avec le genre du thriller psychologique lui ayant si bien réussi au temps d'Abre los ojos. Centré sur l'accusation de viol de sa fille portée contre un homme qui dit ne se rappeler de rien, Regression s'avère prenant, riche en tension. Sans atteindre les sommets de ses oeuvres les plus marquantes, cette plongée terrifiante dans l'univers des cultes sataniques vaut son pesant de frissons.

DE ALEJANDRO AMENABAR. AVEC EMMA WATSON, ETHAN HAWKE, DAVID THEWLISS. 1H47. SORTIE: 28/10.

L'échec de l'ambitieux Agora (2009) l'a contraint à un long silence dont il sort aujourd'hui en renouant avec le genre du thriller psychologique lui ayant si bien réussi au temps d'Abre los ojos. Centré sur l'accusation de viol de sa fille portée contre un homme qui dit ne se rappeler de rien, Regression s'avère prenant, riche en tension. Sans atteindre les sommets de ses oeuvres les plus marquantes, cette plongée terrifiante dans l'univers des cultes sataniques vaut son pesant de frissons.