Partout où la femme compte peu, l'enfant compte moins encore. Et il faudrait être de parti pris, ou scandaleusement naïf, pour penser que la religion catholique est la seule à vivre les abus pédophiles. En attendant qu'une ou un cinéaste ait le courage d'aller voir du côté de certaines madrassas, Yolande Zauberman dévoile les viols subis par un jeune juif orthodoxe dans sa communauté de Bnei Brak, dans la banlieue nord de Tel Aviv. Menahem est aujourd'hui un artiste, un chanteur de talent. La caméra le suit pour son retour sur les lieux du crime impuni. C'est fort, émouvant, éclairant. Certains, qui savaient ou pas, en appellent au sens de la communauté. Dieu, ce Dieu pourtant omniscient, auquel ils persistent à croire, devait regarder ailleurs...

De Yolande Zauberman. 1h46. Sortie: 19/06. ***(*)