Deux potes discutant dans un parc se retrouvent propulsés par la magie d'un téléphone abandonné (à moins que ce ne soit la magie du cinéma...) dans une improbable chas...

Deux potes discutant dans un parc se retrouvent propulsés par la magie d'un téléphone abandonné (à moins que ce ne soit la magie du cinéma...) dans une improbable chasse au félin aussi burlesque que métaphorique, sur les traces du passé colonial de la Belgique. Empruntant avec malice (bien qu'avec quelques longueurs) les codes du cinéma muet, Nimetulla Parlaku convoquent les fantômes de l'Histoire, arpentant rues et parcs de Bruxelles où les statues à la gloire de "l'aventure coloniale" dominent la place publique. Récit ludique bricolé entre amis, Le Lion belge ne parvient pas toujours à faire oublier la modestie de ses moyens, tout en soulevant des interrogations nécessaires à une (ré)écriture enrichie de l'imaginaire collectif.