Voilà sept ans déjà que Roman Polanski souhaitait consacrer un film à l'affaire Dreyfus, le scandale qui déchira la France de la Troisième République au tournant du XXe siècle, le cinéaste franco-polonais enchaînant, dans l'intervalle, deux oeuvres d'une portée mineure, La Vénus à la fourrure et D'après une histoire vraie. Adapté de son roman An Officer and a Spy par Robert Harris, scénariste, précédemment, de l'excellent The Ghost Writer du même Polanski, J'accuse (d'après le titre d'un article déterminant que consacra Émile Zola à l'affa...