Le voyage initiatique a la cote auprès des comédiennes belges, et après Virginie Efira se frottant aux étendues du Kirghizistan dans Continuer de Joachim Lafosse, c'est au tour de Cécile de France d'arpenter les steppes mongoles dans Un monde plus grand de Fabienne Berthaud. La comparaison s'arrête là cependant: si la première essayait de renouer avec son fils (et avec elle-même), la seconde entame le périple pour tenter de surmonter la disparition de l'être aimé. Et de s'ouvrir, au contact des Tsaatans, peuplade nomade d'éleveurs de rennes, au chamanisme et, partant, à un horizon dont elle ne soupçonnait pas même l'existence.
...