Burying the Ex, dernier opus en date de Joe Dante (soit une série Z hilarante joliment assumée par le réalisateur des Gremlins), et In Order of Disappearance, thriller enneigé et saignant de Hans Peter Molland, encadrent la centaine de films proposés dans les diverses sections. Parmi ceux-là, on pointera The Taking of Tiger Mountain, de Tsui Hark; El Nino, nouvel opus de Daniel Monzon, le réalisateur de Cell 211; Monsterz, de Hideo Nakata; The Cobbler, de Thomas McCarthy (The Visitor), avec Adam Sandler, et l'on en passe, comme Everly, de Joe Lynch avec Salma Hayek; One on One, de Kim Ki-duk, à la tête d'un imposant contingent sud-coréen, The Innocents, de Mauricio Brunetti (au sein d'un Focus Argentine) ou encore Turbo Kid, du trio François Simard, Anouk Whissel et Yoann-Karl Whissel, présenté comme "le cadeau rêvé pour tous les geeks cinéphiles, pervertissant les années Dorothée avec du punk nihiliste..." - on demande à voir.

A noter encore, parmi les traditionnelles animations accompagnant le festival, le 30e Bal des vampires, mais aussi les ZomBIFFF'Lympics, la manifestation s'enrichissant par ailleurs de deux marchés, dévolus l'un à la coproduction, l'autre -une première- au film de genre...

BIFFF, DU 7 AU 19/04 À BOZAR, BRUXELLES. WWW.BIFFF.NET

Burying the Ex, dernier opus en date de Joe Dante (soit une série Z hilarante joliment assumée par le réalisateur des Gremlins), et In Order of Disappearance, thriller enneigé et saignant de Hans Peter Molland, encadrent la centaine de films proposés dans les diverses sections. Parmi ceux-là, on pointera The Taking of Tiger Mountain, de Tsui Hark; El Nino, nouvel opus de Daniel Monzon, le réalisateur de Cell 211; Monsterz, de Hideo Nakata; The Cobbler, de Thomas McCarthy (The Visitor), avec Adam Sandler, et l'on en passe, comme Everly, de Joe Lynch avec Salma Hayek; One on One, de Kim Ki-duk, à la tête d'un imposant contingent sud-coréen, The Innocents, de Mauricio Brunetti (au sein d'un Focus Argentine) ou encore Turbo Kid, du trio François Simard, Anouk Whissel et Yoann-Karl Whissel, présenté comme "le cadeau rêvé pour tous les geeks cinéphiles, pervertissant les années Dorothée avec du punk nihiliste..." - on demande à voir. A noter encore, parmi les traditionnelles animations accompagnant le festival, le 30e Bal des vampires, mais aussi les ZomBIFFF'Lympics, la manifestation s'enrichissant par ailleurs de deux marchés, dévolus l'un à la coproduction, l'autre -une première- au film de genre...