Deux cent cinquante jours. Six mille heures. Cent quatre-vingt mille minutes. La Belgique est privée de ses théâtres, concerts, spectacles de danse, de cirque avec un trop léger sursaut d'espoir entre le premier et le deuxième confinement.

C'est l'ensemble des fédérations culturelles wallonnes, bruxelloises et flamandes qui lancent une pétition dont l'objectif est simple: "Nous demandons une réouverture immédiate du secteur culturel, dans des conditions économiquement viables, sanitairement sécurisées, avec un calendrier précis."

Une date. Une réouverture. Totale. C'est ce que revendiquent un millier d'institutions culturelles telles que des cinémas, des salles de concert, de centres culturels, de fédérations professionnelles, etc.

Cette pétition a pour but de sensibiliser le décideur politique à la précarité d'un secteur d'activité tout entier. Un secteur d'activité qui s'est retrouvé sacrifié sur l'autel de la santé nationale. Un secteur d'activité dans un état d'urgence. Un secteur d'activité qui participe au bien-être mental d'une population qui en a plus que jamais besoin.

Charles Christiaens

Deux cent cinquante jours. Six mille heures. Cent quatre-vingt mille minutes. La Belgique est privée de ses théâtres, concerts, spectacles de danse, de cirque avec un trop léger sursaut d'espoir entre le premier et le deuxième confinement. C'est l'ensemble des fédérations culturelles wallonnes, bruxelloises et flamandes qui lancent une pétition dont l'objectif est simple: "Nous demandons une réouverture immédiate du secteur culturel, dans des conditions économiquement viables, sanitairement sécurisées, avec un calendrier précis."Une date. Une réouverture. Totale. C'est ce que revendiquent un millier d'institutions culturelles telles que des cinémas, des salles de concert, de centres culturels, de fédérations professionnelles, etc.Cette pétition a pour but de sensibiliser le décideur politique à la précarité d'un secteur d'activité tout entier. Un secteur d'activité qui s'est retrouvé sacrifié sur l'autel de la santé nationale. Un secteur d'activité dans un état d'urgence. Un secteur d'activité qui participe au bien-être mental d'une population qui en a plus que jamais besoin. Charles Christiaens