Pour sept artistes sans règles, "la cup est pleine"

11/12/18 à 11:51 - Mise à jour à 14/12/18 à 16:01

Psychoses Menstruelles: la cup est pleine, la nouvelle exposition qui vient tout juste d'ouvrir ses portes à la Zone à Liège, regroupe les oeuvres en tous genres de sept artistes autour du thème des menstruations.

Pour sept artistes sans règles, "la cup est pleine"

© DR

"Les règles font mincir", "Les jeunes filles qui mettent des tampons pendant leurs règles peuvent perdre leur virginité", "Les femmes sont chiantes parce qu'elles deviennent irascibles pendant leurs règles". Dans des temps plus reculés encore c'était: "Une femme qui a ses règles ne parvient pas à monter une mayonnaise", "Une femme réglée ne peut approcher des ruches sous peine d'abimer le miel". Les idées reçues sur les règles ont traversé les âges. Si pour les femmes occidentales, les règles sont de moins en moins taboues, ce n'est pas le cas pour les femmes de pays en difficultés, les menstruations sont une période de honte, d'isolement ou encore de risques sanitaires.

Psychoses menstruelles est né du désir de mettre en lumière ce que vivent les femmes durant leurs menstruations dans le but de dédramatiser celles-ci encore trop souvent sujettes aux stéréotypes. L'exposition rassemblera les oeuvres de Noémie Barsolle, Juliette Bensimon-Marchina, Ma Blondiau, Malak, Fabesko, Sisca Locca et Peggy qui exposeront des oeuvres issues de leurs différents domaines de prédilection. Peintures, illustrations, gravures, textiles art et installations attendent les curieux pour une exposition "sang pour sang" décalée.

Organisée en soutien à l'ASBL BruZelle, qui collecte des protections hygiéniques à destination de femmes précarisées, l'exposition liégeoise propose aux visiteurs de faire un don de serviettes (emballées et non souillées bien entendu) en échange d'un billet de tombola. Des journées spéciales seront aussi organisées en présence des artistes tout au long de cette exposition qui vise la disparition des tabous vieux comme le monde autour des menstruations.

L'exposition se tiendra jusqu'au 23 décembre du lundi au vendredi à La Zone à Liège. Une boite BruZelle sera également présente pour pouvoir y déposer des serviettes hygiéniques pour les femmes précarisées.

Emilie Petit