Après plusieurs apparitions aux Etats-Unis et au Portugal récemment, Louis C.K. était pour la première fois de passage en Belgique mardi. Une certaine tension régnait dès 19h00 aux alentours de La Madeleine, où la police était même présente, vraisemblablement pour encadrer une éventuelle protestation contre la venue du comédien. Les faits de harcèlement à l'encontre de collaboratrices ou consoeurs, qu'il a reconnus en novembre 2017, ont coûté à Louis C.K. des contrats avec Netflix, FX et HBO, ainsi que son film "I Love You, Daddy".

A l'intérieur, les spectateurs ont été contraints de laisser leur téléphone dans une pochette verrouillée pour éviter tout enregistrement du show. La mesure a été raillée par certaines critiques qui y voyaient une manière de garder confinée la perte de vitesse du comédien depuis le scandale. Un avis qui n'a certainement pas été partagé par le public de La Madeleine. En une heure à peine, Louis C.K. a rappelé à tous ceux présents comment il était notamment devenu le premier comédien à remplir trois fois de suite le Madison Square Garden.

En évacuant d'emblée et sans s'épargner "l'affaire" - "Alors, comment s'est passée votre année à vous? -, il a semblé libérer la salle. Il a ensuite pu dérouler son humour si particulier et déployer son implacable sens du rythme. Si, comme de coutume avec lui, le spectateur en a parfois honte, le résultat est bel est bien là. A la sortie, alors que 400 personnes faisaient la file pour re-remplir La Madeleine, seuls le soulagement et le bonheur d'avoir fait le déplacement étaient désormais palpables.