Une exposition d'oeuvres de l'artiste ostendais Léon Spilliaert (1881-1946) a été inaugurée mardi au musée d'Orsay à Paris. Intitulée "Lumière et solitude", elle est la première consacrée à Spilliaert en France depuis près de 40 ans. L'exposition se concentre sur les années 1900 à 1919 et présente les oeuvres les plus radicales du Belge.

"Léon Spilliaert est l'homme des solitudes inquiétantes, des perspectives infinies. Entre interrogations métaphysiques et culture flamande, il surprend, déroute par des oeuvres inclassables, inventant un symbolisme de la nuit intérieure qui marquera l'art belge", annonce le site du musée.

L'exposition se déroule jusqu'au 10 janvier.

Une exposition d'oeuvres de l'artiste ostendais Léon Spilliaert (1881-1946) a été inaugurée mardi au musée d'Orsay à Paris. Intitulée "Lumière et solitude", elle est la première consacrée à Spilliaert en France depuis près de 40 ans. L'exposition se concentre sur les années 1900 à 1919 et présente les oeuvres les plus radicales du Belge."Léon Spilliaert est l'homme des solitudes inquiétantes, des perspectives infinies. Entre interrogations métaphysiques et culture flamande, il surprend, déroute par des oeuvres inclassables, inventant un symbolisme de la nuit intérieure qui marquera l'art belge", annonce le site du musée. L'exposition se déroule jusqu'au 10 janvier.