"A notre plus grande consternation, nous devons vous annoncer la triste nouvelle du décès ce mercredi après-midi du chef d'orchestre Patrick Davin. Musiciens, chanteurs et collaborateurs de La Monnaie sont bouleversés et le programme des répétitions a été suspendu. Les pensées des responsables de l'opéra et des travailleurs vont aux proches et à la famille de Patrick Davin", a commenté dans un communiqué Peter De Caluwe, directeur de l'institution bruxelloise.

Patrick Davin a derrière lui une carrière assez riche, faite de divers styles musicaux. Il a été formé auprès de Pierre Boulez et Peter Eötvös et a contribué aux créations mondiales de Philippe Boesmans, Conlon Nancarrow, Henri et Denis Pousseur, Bruno Mantovani, Jean-Luc Hervé, et Kris Defoort. En tant que chef d'orchestre, il a oeuvré dans quelques formations prestigieuses de plusieurs pays comme l'Allemagne, la France, la Suisse et les Pays-Bas. Il avait ainsi effectué une prestation remarquée à l'opéra de Berlin lorsqu'on lui avait demandé de reprendre au pied levé La Damnation de Faust, d'Hector Berlioz.

En Belgique, il a officié à l'Orchestre Philharmonique Royal de Liège, au Brussels Philharmonic et au Antwerp Symphony Orchestra.

Le communiqué de l'Opéra Royal de Wallonie-Liège

C'est avec stupeur et une immense tristesse que nous apprenons le décès soudain de Patrick Davin, Premier Chef invité de l'Opéra Royal de Wallonie-Liège. C'est une importante personnalité du monde musical qui disparaît, mais aussi et surtout un ami fidèle de notre Maison.

Pratiquant aussi bien le répertoire symphonique que la création contemporaine et l'opéra, Patrick Davin se produisait sur de nombreuses scènes belges et internationales. Il était un collaborateur régulier de notre Maison depuis les années 1990.

Doté d'un répertoire très varié, Patrick Davin avait une affinité particulière avec le répertoire français, qui l'a amenée à diriger sur notre scène des titres tels que Pelléas et Mélisande, Le Roi d'Ys, La Voix humaine, Manon, La Damnation de Faust, Faust, Le Domino Noir, ... remportant les faveurs du public et de la critique. Nous nous réjouissions de le retrouver pour diriger, en octobre prochain, Hamlet d'Ambroise Thomas sur notre scène.

Stefano Mazzonis di Pralafera ainsi que toutes les équipes de l'Opéra Royal de Wallonie-Liège sont sous le choc de cette terrible nouvelle, et adressent leurs plus sincères pensées à sa famille et à ses proches.

"A notre plus grande consternation, nous devons vous annoncer la triste nouvelle du décès ce mercredi après-midi du chef d'orchestre Patrick Davin. Musiciens, chanteurs et collaborateurs de La Monnaie sont bouleversés et le programme des répétitions a été suspendu. Les pensées des responsables de l'opéra et des travailleurs vont aux proches et à la famille de Patrick Davin", a commenté dans un communiqué Peter De Caluwe, directeur de l'institution bruxelloise. Patrick Davin a derrière lui une carrière assez riche, faite de divers styles musicaux. Il a été formé auprès de Pierre Boulez et Peter Eötvös et a contribué aux créations mondiales de Philippe Boesmans, Conlon Nancarrow, Henri et Denis Pousseur, Bruno Mantovani, Jean-Luc Hervé, et Kris Defoort. En tant que chef d'orchestre, il a oeuvré dans quelques formations prestigieuses de plusieurs pays comme l'Allemagne, la France, la Suisse et les Pays-Bas. Il avait ainsi effectué une prestation remarquée à l'opéra de Berlin lorsqu'on lui avait demandé de reprendre au pied levé La Damnation de Faust, d'Hector Berlioz. En Belgique, il a officié à l'Orchestre Philharmonique Royal de Liège, au Brussels Philharmonic et au Antwerp Symphony Orchestra.