Dès ses premiers pas dans l'institut Giacometti, le visiteur tombe en arrêt devant la remarquable reconstitution de l'atelier de l'artiste, premier jalon d'un écrin ponctué d'un cabinet d'art graphique, d'une bibliothèque pour les chercheurs et de salles d'exposition aux dimensions confidentielles. La reconstitution en question a été opérée au départ d'images de grands photographes tels Sabine Weiss, Gordon Parks ou Robert Doisneau. Rien n'a été négligé pour offrir ce sentiment d'immersion que les lieux d'art prisent aujourd'hui avec avidité. Les architectes responsables du projet, Pascal Grasso et Pierre-Antoine Gatier, ont imaginé un dis...