C'est ce qu'on appelle faire flèche de tout bois. Pour raconter son histoire (qui est aussi la nôtre), le Collectif Mensuel fait appel à toutes les techniques, à toutes les disciplines. Ça raconte, ça joue, ça filme en live, ça change d'échelle, ça mélange des images existantes, ça manipule une maquette, ça bruite, ça anime... Sax, accordéon et batterie, tourne-disque et ficelle pour un dessin animé, images vidéo incrustées dans une vieille photo, palmiers qui dansent et duo sous un parapluie : tout est possible et on ne peut prévoir quel sera le coup suivant, quelle sera la prochaine trouvaille narrative. Et ça, c'est vraiment réjouissant. ...