Critique scène: Le Petit Chaperon blanc

14/01/19 à 14:23 - Mise à jour à 14:23

Si commencer à avoir ses règles, c'est devenir femme, qu'est-ce qu'on est alors quand on ne les a plus? Au Théâtre de Poche, Ménopausées libère avec beaucoup d'humour la parole autour de ce sujet encore tabou.

Sous une immense Lune dont la durée des cycles correspond à la durée moyenne des cycles menstruels, trois créatures étranges, sans visage, oeil unique et cheveux blonds, attendent, avant de se démasquer et de prendre la parole. Une parole qui n'est pas la leur: elle provient d'une récolte de témoignages effectuée par Caroline Safarian et Dominique Pattuelli, les deux autrices du texte, auprès de femmes -mais aussi d'hommes- de cultures et de provenances diverses. Ménopausées est le ...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné