On connaissait le théâtre documentaire; en voici la version dansée, grâce à la démarche originale de Lara Barsacq. La chorégraphe avait déjà présenté l'année dernière, au festival Legs de Charleroi danse, son solo Lost in Ballets russes où elle se penchait sur la célèbre compagnie créée en 1907 par Serge de Diaghilev, qui généra des pièces aussi marquantes que L'Oiseau de feu, Petrouchka, L'Après-midi d'un faune ou encore Le Sacre du printemps, en fédérant des artistes comme Nijinski, Fokin...