20 heures tapantes, Emmanuel Macron porte un message aux Françaises et aux Français concernant l'allégement du confinement, en France. Il se déroulera en trois étapes avec comme dates clés le 28 novembre, le 15 décembre et le 20 janvier. Nouvelle majeure pour le secteur culturel français puisqu'à partir du 15 décembre, les lieux culturels tels que les musées, les théâtres et les salles de cinéma pourront rouvrir leurs portes, dans le respect de normes sanitaires très strictes.

Il y a quelques semaines, la fermeture des librairies - considérées comme commerces non-essentiels - avait soulevé un débat au sein de la population avec des slogans "On prive de culture les confinés", "Le livre a été étiqueté 'non essentiel'", "C'est incroyable ; ça fait du livre un produit carrément interdit !"

En Belgique, l'attente des perspectives concernant la réouverture des commerces et l'élargissement des contacts sociaux, notamment lors des fêtes de fin d'année, se font attendre. Le secteur culturel souhaite également des perspectives.

Alors que la Fédération Wallonie-Bruxelles va financer la captation de spectacle pour les diffuser sur Auvio, Bénédicte Linard, la ministre francophone de la culture affirme prudemment au micro de la Première (RTBF) que les musées pourraient rouvrir en décembre.

Cette question devrait être abordée lors du prochain comité de concertation qui décidera d'un déconfinement seulement si la situation épidémiologique le permet.

20 heures tapantes, Emmanuel Macron porte un message aux Françaises et aux Français concernant l'allégement du confinement, en France. Il se déroulera en trois étapes avec comme dates clés le 28 novembre, le 15 décembre et le 20 janvier. Nouvelle majeure pour le secteur culturel français puisqu'à partir du 15 décembre, les lieux culturels tels que les musées, les théâtres et les salles de cinéma pourront rouvrir leurs portes, dans le respect de normes sanitaires très strictes. Il y a quelques semaines, la fermeture des librairies - considérées comme commerces non-essentiels - avait soulevé un débat au sein de la population avec des slogans "On prive de culture les confinés", "Le livre a été étiqueté 'non essentiel'", "C'est incroyable ; ça fait du livre un produit carrément interdit !" En Belgique, l'attente des perspectives concernant la réouverture des commerces et l'élargissement des contacts sociaux, notamment lors des fêtes de fin d'année, se font attendre. Le secteur culturel souhaite également des perspectives. Alors que la Fédération Wallonie-Bruxelles va financer la captation de spectacle pour les diffuser sur Auvio, Bénédicte Linard, la ministre francophone de la culture affirme prudemment au micro de la Première (RTBF) que les musées pourraient rouvrir en décembre. Cette question devrait être abordée lors du prochain comité de concertation qui décidera d'un déconfinement seulement si la situation épidémiologique le permet.