Des halls d'exposition aux Palais 12 en passant par les salles de réunion, les bureaux, les couloirs d'accès, les backstages ou les toilettes, tous les espaces de Brussels Expo seront équipés de purificateurs UV-C, "très efficaces contre les organismes pathogènes, notamment les virus et autres maladies d'origine bactérienne". Utilisés pour désinfecter les chambres d'hôpital, blocs opératoires, ambulances ou encore transports publics, notamment contre le Covid-19, "les purificateurs UV-C utilisent une combinaison des technologies permettant leur utilisation en présence de public". Selon Brussels Expo, cette précaution s'ajoutera "aux consignes imposées pour le secteur (usage des masques, gel désinfectant, limitation et organisation des flux de visiteurs, etc)".

Denis Delforge, le CEO de Brussels Expo, espère que cette décision permettra "d'initier la relance du secteur événementiel, en plein marasme depuis le 19 mars tout en assurant des conditions sanitaires optimales à nos clients, nos exposants, nos visiteurs, nos fournisseurs, nos partenaires et nos employés".

Si le début de l'installation est prévu pour le mois de juin, les espaces de Brussels Expo devraient être entièrement équipés pour la fin de l'été. Ceci devrait permettre à l'opérateur de reprendre ses activités dès septembre. "Nous prévoyons de reprendre le 1er septembre mais sommes bien entendu soumis aux décisions prises par le Conseil national de sécurité", souligne Denis Delforge.

Des halls d'exposition aux Palais 12 en passant par les salles de réunion, les bureaux, les couloirs d'accès, les backstages ou les toilettes, tous les espaces de Brussels Expo seront équipés de purificateurs UV-C, "très efficaces contre les organismes pathogènes, notamment les virus et autres maladies d'origine bactérienne". Utilisés pour désinfecter les chambres d'hôpital, blocs opératoires, ambulances ou encore transports publics, notamment contre le Covid-19, "les purificateurs UV-C utilisent une combinaison des technologies permettant leur utilisation en présence de public". Selon Brussels Expo, cette précaution s'ajoutera "aux consignes imposées pour le secteur (usage des masques, gel désinfectant, limitation et organisation des flux de visiteurs, etc)".Denis Delforge, le CEO de Brussels Expo, espère que cette décision permettra "d'initier la relance du secteur événementiel, en plein marasme depuis le 19 mars tout en assurant des conditions sanitaires optimales à nos clients, nos exposants, nos visiteurs, nos fournisseurs, nos partenaires et nos employés".Si le début de l'installation est prévu pour le mois de juin, les espaces de Brussels Expo devraient être entièrement équipés pour la fin de l'été. Ceci devrait permettre à l'opérateur de reprendre ses activités dès septembre. "Nous prévoyons de reprendre le 1er septembre mais sommes bien entendu soumis aux décisions prises par le Conseil national de sécurité", souligne Denis Delforge.