On aurait tort de croire que ce sont des badauds désoeuvrés qui fréquentent les événements dédiés à l'accessibilité de l'art. Pour preuve, Bertrand Leleu est un inconditionnel du genre. Partageant son temps entre Paris et Bruxelles, cet expert travaille comme spécialiste-consultant en arts décoratifs pour des maisons de ventes aux enchères et pour des agences d'architectes d'intérieur. Actuellement, il organise une vente spécialisée chaque trimestre à Bruxelles et participe à un grand projet hôtelier en France. Son point de vue sur l'Affordable Art Fair? " Pour moi, l'AAF est l'antithèse des foires mastodontes d'art contemporain, qui ressemblent plus à des salons de l'investissement qu'à une célébration des arts. Ici, point de spéculation, point de snobisme ou d'entre-soi. Place à l'émerveillement, la surprise, les coups de coeur, place aussi à l'art et aux artistes. La sélection que je vous présente répond à quelques critères qui me semblent indispensables pour qu'une pièce joue un (son) rôle: esthétique, technique, poétique et/ou politique."

Affordable Art Fair, du 15 au 17/03, à Tour & Taxis, Bruxelles. www.affordableartfair.com/brussels

Geschakeld II

de Sander Buijk (30 cm, sculpture en bronze et en béton)

"Sander Buijk joue ici la nouvelle Méduse: il pétrifie nos amours. Le béton, matériau relativement peu courant en arts plastiques, est symbole d'indestructibilité. Il a le pouvoir de figer son sujet et de passer les siècles sans s'altérer, à l'image des blockhaus qui mettent à l'abri des tirs. Ici, ce sont les tirs du temps et son altération dont il veut nous protéger. Si les personnages de Sander Buijk font appel à l'imaginaire et aux codes de l'enfance par leur esthétisme, il sont pourtant dans une situation adulte d'amour caché. Dans notre société, la passion amoureuse peut être dangereuse et c'est donc un matériau noble et beau, le bronze, qui le protège des regards et des coups. Asexués, les personnages de Buijk peuvent évoquer toutes les amours et donc s'adressent à chacun de nous et peuvent tout à la fois dénoncer l'intolérance ou prôner la pudicité."

POURQUOI / POUR QUI? Un manifeste d'amour et de nostalgie figuré dans un matériau éternel et solide. Pour amoureux.

COMBIEN? 3.350 euros

OT 2018

de Jonathan Pornin (huile sur toile, 43x43cm)

"Serait-ce là des nuages évoquant un ciel rougeoyant prêt à lancer ses vents les plus violents ou bien les ondes sanguinolentes d'une eau souillée? Une chose est sûre, l'oeuvre de Jonathan Pornin laisse à chacun le soin de s'évader et d'interpréter ces contrastes, forts et éclatants."

POURQUOI / POUR QUI? L'insondabilité du sujet et ses aplats de couleurs donnent à cette oeuvre une grande présence. Pour passionnés.

COMBIEN? 1.350 euros

Wunderkammer

de Mathilde Nardone (90x90cm)

"Douceur, poésie, grâce... On peut rester des heures devant les oeuvres de Mathilde Nardone à contempler la beauté de la nature mise en valeur par l'oeil de l'artiste. À la fois douces et apaisantes, les couleurs jouent ici un rôle important. La photographie semble refléter une réalité commune mais le format de la pièce nous emmène dans un monde différent, plus grand, plus beau, moins réel..."

POURQUOI / POUR QUI? Un décor, une évasion, une parenthèse. Pour contemplateurs.

COMBIEN? 3.500 euros

In the loop

d'Alice Braat (photographie 43x37,5cm)

""Je te vois" semble nous faire comprendre cette jeune fille. À la fois attirant et inquiétant, ce portrait est celui d'une société obsédée par l'image. La loupe permet de voir encore mieux ce que l'on croit percevoir. On se retrouve ainsi dans un premier temps voyeur, admirant cette beauté surnaturelle, puis sujet d'observation. Son oeil, énorme, inspecte au plus près celui qui se trouve en face et n'hésite pas à regarder au plus profond de l'intimité. Une photo? Non! Un miroir."

POURQUOI / POUR QUI? Une oeuvre à double lecture dotée d'un stylisme très contemporain. Pour esthètes.

COMBIEN? 1.950 euros

Agir à sa guise

de l'atelier les Deux Garçons (39x30x16 cm)

"C'est tout simplement la vie qui émane des oeuvres de l'Atelier Les Deux Garçons. Agir à sa guise est un concentré des qualités que l'on attend aussi bien d'une oeuvre que d'une personne: belle, drôle et intelligente. Elle fait appel à la fois à l'humour et à la dérision, mais aussi à la liberté et au mouvement. Son titre résume une idée simple et universelle: celle de la liberté, de l'affranchissement des codes. On attend de nous certaines choses mais la volonté de légèreté est plus forte. Le mouvement du bouquetin pris au vol, dans un excès de joie, et le personnage nu sont autant de symboles de la totale liberté. Mais si le papillon est, lui aussi, absolument libre, il nous rappelle qu'il est éphémère..."

POURQUOI / POUR QUI? Une oeuvre très contemporaine, témoin de son époque et brillante de technicité. Pour doux rêveurs et épicuriens.

COMBIEN? 3.500 euros