District 9

25/05/12 à 17:43 - Mise à jour à 17:43

L'une des bonnes surprises du cinéma de science-fiction nous venait, il y a trois ans, d'Afrique du Sud. Ça parle métaphoriquement d'un camp de réfugiés aliens, et ça en parle bien.

DISTRICT 9, FILM DE SCIENCE-FICTION DE NEILL BLOMKAMP AVEC SHARLTO COPLEY, DAVID JAMES (II), JASON COPE. 2009. ***
Ce jeudi 31 mai à 20h20 sur RTL TVI.

District 9

© RTL

C'est assurément une des très bonnes surprises des dernières années dans le genre du cinéma de science-fiction. Cloverfield avait déjà donné un coup de jeune au genre avec son invasion de monstres extraterrestres filmés par des jeunes avec un caméscope façon reportage panique. District 9 pousse le bouchon du traitement réaliste encore plus loin. Produit et supervisé par Peter Jackson en personne, il imagine que des aliens ont débarqué sur Terre et y ont été confinés dans une zone séparée (le district 9 du titre) où se déroulent des choses échappant au contrôle des autorités, provoquant une menace latente... Les problèmes d'intégration des extraterrestres offrent matière à connotations politiques, d'autant que l'action se passe en Afrique du Sud, où la mémoire de l'apartheid et des townships est encore vive! L'humour est évidemment au rendez-vous. Un humour volontiers grinçant, et de plus en plus déjanté au fur et à mesure que se déroule l'action. Un humour utilisé comme une arme des plus efficaces pour épingler d'un trait satirique tant les va-t-en-guerre excités que les bien-pensants vautrés dans l'angélisme. Mais si le film de Neill Blomkamp fait par moments réfléchir, il se révèle aussi et surtout d'une redoutable efficacité. District 9 fait un spectacle haletant, fascinant, effrayant, d'un impact inédit. A l'heure où la science-fiction, surtout dans son versant "invasion venue du ciel", n'en finit plus de produire des films convenus, l'originalité de cette parodie souvent hilarante et secouante mérite d'être célébrée avec enthousiasme! A déguster sans trop de modération, en se rappelant que le faux documentaire n'aurait pas été ce qu'il est sans un déclencheur... belge, C'est arrivé près de chez vous, dont on fête cette année le 20e anniversaire de l'explosion au Festival de Cannes.

Louis Danvers

Nos partenaires