Sohn, dans l'ombre de l'AB

15/04/14 à 15:38 - Mise à jour à 15:38

Source: Focus Vif

Sohn, chanteur londonien expatrié à Vienne, était ce lundi 14 avril à l'Ancienne Belgique pour une date unique dans notre pays. En première partie, la jeune Anversoise Samowar nous a surpris avec sa pop électrique dans une AB Box tamisée et intimiste.

Sohn, dans l'ombre de l'AB

Sohn © Cerise Laby

Samowar

Samowar © Cerise Laby

C'est une Ancienne Belgique presque vide qui accueille ce lundi soir Leen Diependaele, alias Samowar, première partie du jour. Discrète et à la voix fragile, la chanteuse commence timidement à jouer les quelques morceaux de son répertoire électro-pop. Sur son profil vi.be, elle se décrit comme "déformée, muté, d'apparence douce et câline mais tellement impitoyable" et c'est exactement ça. Au premier abord, elle a du mal à faire sa place et à mettre l'ambiance dans la salle. Mais lentement, elle prend confiance et nous étonne en jouant avec sa voix tantôt fragile, tantôt grave. Elle termine en beauté en nous surprenant une dernière fois avant de quitter la scène, avec A Good Head For Heights.

Entretemps, l'AB Box s'est rempli. Capuche sur la tête, visage dissimulé dans l'ombre, le chanteur britannique s'installe et commence en douceur le concert avec ses morceaux les moins connus, laissant le public un peu perplexe. Accompagnés Albin Janoska (aux synthés) et Stefan Fallman (à la basse), Sohn invite rapidement la salle à se bouger et à danser. Chose pas facile quand les musiciens sont eux-mêmes très statiques. Les jeux de lumière et les beats électroniques auront pourtant raison de la foule qui se mettra à s'agiter aux rythmes de Bloodflows, Lessons et Tempest. Le concert se terminera en beauté avec son dernier single Artifice. Le public est conquis. Sohn a parfaitement géré la montée en puissance et se révèle en concert beaucoup plus électro que sur disque.

Petit point négatif à l'horizon. Le chanteur est peu expressif et offre une prestation très statique. Assis derrière ses synthés et son micro, Sohn laisse le public apprécier sa musique sans en rajouter. La performance et la voix sont pourtant fidèles à l'album qui vient tout juste de sortir. La foule ressort de l'Ancienne Belgique séduite par cette performance qui annonce un bel avenir à Sohn. Il y a à peine quelques mois, il faisait les premières parties de James Blake. Aujourd'hui, il remplit presque une AB Box à lui tout seul...

En savoir plus sur:

Nos partenaires